ZappyJobs logo
Work Now. Work Local. || Travailler Maintenant. Travailler Localement.

Un petit guide des 10 choses à ne pas faire en entrevue

Un petit guide des 10 choses à ne pas faire en entrevue

Ah non! Encore pris à être dans cette situation inconfortable où l’on doit faire les yeux doux à un homme ou une femme dans la cinquantaine, dans l’espoir de peut-être et je dis bien peut-être avoir l’emploi désiré? Une entrevue ne devrait pas vous rendre aussi anxieux que la dernière fois où vous êtes allé à une « blind date ». Gardez vos yeux doux pour la personne désirée et suivez ces 10 conseils très simples :

Ne jamais manquer de politesse ou arriver en retard

Bon, la première impression est toujours la plus importante. Gardez vos discussions de bar… au bar et de grâce l’heure d’entrevue n’est pas qu’une suggestion. Si vous vous libérez d’une petite vulgarité, essayer de faire croire que vous chantiez votre chanson préférée ne fonctionne jamais… Excusez-vous et priez… (Pour la prière j’exagère, ce n’est quand même qu’une entrevue)

Comment s’habiller

Tenue de ville, chemise repassée, soyez élégant. Même si vous êtes dans un milieu qui se dit décontracté, soyez-le dans votre attitude, pas dans vos sandales. Vous n’êtes pas croque-mort par contre (à moins que vous le soyez, si c’est le cas oubliez cette partie). À proscrire; armure médiévale :

zappyjobs - 10 trucs en entrevue
Ne pas être trop sûr de soi ou arrogant

Vous n’êtes pas la sixième merveille du monde (à moins que vous le soyez). N’en beurrez pas trop épais. Respirez par le nez, parlez des choses que vous avez accomplies en utilisant des exemples. N’ayez pas peur d’être modeste en choisissant des tournures de phrase du type « J’ai eu la chance de…». Tout en n’étant pas trop modeste!

Faites paraître votre stress… (en fait l’opposé[maîtrisez-vous])

Soyons honnête, être stressé avant une entrevue… c’est normal. Maîtrisez-le ou, tout du moins, faites le paraître le moins possible. Les « tics » nerveux ne sont pas vos amis et soyez à l’aise le autant que possible (pas trop, allez en entrevue en caleçons n’est pas une bonne idée [voir plus haut]) . Il existe de nombreux exercices de relaxation qui peuvent vous aider à relaxer. Regardez votre interlocuteur dans les yeux (sans pour autant l’intimider, faire peur ne vous fera pas marquer de points. Soyez présent, concentré et impliqué !

Ne pas raconter sa vie

Une fois confortable, ne le soyez pas trop. C’est votre interlocuteur qui vous pose les questions, pas l’inverse. Gardez les anecdotes au sujet de votre oncle ou de votre tante, pour les soupers de famille. Votre patron n’a pas à savoir que grand-papa a bu du gin a noël.

Réciter son CV

Vous avez vécu ce qui est écrit sur votre c.v (si ce n’est pas le cas, alors paniquez). Ce n’est pas une dissertation ou un oral. Soyez naturel et efficace! Ajustez-vous à la personne à qui vous parlez, vous n’êtes pas un robot (à moins que vous le soyez).

Aborder le salaire trop tôt

Commencer une discussion par : « Heille combien tu payes? », ce n’est pas gagnant… Attendez un peu, toute bonne chose vient à ceux qui savent attendre.

Ne pas connaître l’entreprise

Sérieusement, tout le monde a internet, vous lisez ce blogue sur internet… Renseignez-vous au sujet de l’entreprise. C’est sur et certain que vous allez vous faire poser des questions à ce sujet, la moindre des choses est d’être préparé.

Ne pas avoir de questions à poser

À la fin d’une entrevue, il est toujours bien d’éviter les silences inconfortables. Vous vous êtes préparés (oui! Oui!), posez quelques questions! (pertinentes s.v.p) Une question sur la structure de l’entreprise par exemple ou sur le milieu dans lequel vous allez travailler.

Ne pas avoir préparé les questions pièges

Si vous êtes préparé et que vous connaissez votre CV, il ne devrait pas avoir de problèmes. Préparez-vous en conséquence, il y a des chances que l’on vous pose une question piège. Connaissez votre sujet, et relaxez! Tout devrait bien aller.